Workshops

Tangibles propose à partir de cette année six ateliers photographiques sur deux jours à destination des photographes amateur.e.s.  et/ou confirmé.e.s.

Les intervenants sont soit artistes, photo-journalistes ou experts dans un domaine particulier. L’objectif de ces journées est de partager leur univers, toucher de plus près leurs questionnements, leurs démarches, et de s’engager avec eux dans un temps de pratique.

Inscription par mail sur info@tangibles.photo 

Réglement par chèque ou virement

Document de présentation PDF

 

 

 

Nombre de participants : max 12 personnes

Niveau : amateur.e / amateur.e  confirmé.e

Lieu : Grenoble et ses environs

Prix solidaire :   120€ 

Prix d’équilibre : 160€ 

Prix de soutien : 200€ ou plus

+ 10€ d’Adhésion à Tangibles

-20% à partir du deuxième weekend

 

 

 

16 – 17 MARS

"L'autoportrait" avec Mabeye DEME

Ma pratique de photographe est liée à l’utilisation de voiles de tissu, pour cultiver des portraits et auto-portraits qui ne cessent d’être pris dans un tissage de relations.
Comment travailler la médiation de soi à soi ?
Le surgissement d’un paysage, d’un objet, d’un tiers…via l’appareil photo, est le chemin indirect qui soutient l’autoportrait. Il y a un miroir, un bout de vitre, le regard de quelqu’un.e et l’objectif, pour inventer un fragment de soi. Quelles médiations permettent de faire auto-portrait, autrement dit une image singulière qui passe toujours par autre chose et autre que soi ? L’atelier propose de se questionner, depuis la pratique, sur cette nécessité que nous avons à produire des morceaux impropres et inventifs de soi, puis à les rassembler ou les disperser.
A la manière d’Agnès Varda dans le film les plages d’Agnès, nous rechercherons à produire des «images mentales» en utilisant des miroirs, des vitres, les vitrines des magasins…
Travailler la médiation-paysages, objets, regards, présences comme pratique réflexive.

25 – 26 MAI

"Écrire un récit documentaire" avec Florence BROCHOIRE

Mon écriture photographique étant avant tout sociale et documentaire, je propose de travailler selon cette mouvance en nous rendant dans des milieux différents, fermés et ouverts, afin d’en d’écrire le quotidien. En croisant les portraits et les parcours de personnalités singulières grâce à un protocole photographique commun alliant portraits et images de reportage en situation, l’objectif est de réunir toutes ces personnes au sein d’un même récit qui fait sens. Notre travail se concentrera sur les routines des individus rencontrés dans un lieu choisi, sans voyeurisme, angélisme ou misérabilisme, mais en essayant de rendre visible la part de poésie de chaque réalité. 

14 – 15 SEPTEMBRE

"Du réel au point de vue" avec Nadine BARBANÇON

Photographier est une belle occasion de créer une nouvelle manière de voir la réalité. Souvent j’entends dire que la situation, le lieu ou l’action ne sont pas « inspirants » pour photographier. Pourtant photographier ce n’est pas attendre passivement des autres ou de la réalité qu’ils nous inspirent ; c’est prendre de la réalité ce qu’elle donne pour en faire quelque chose, et pourquoi pas quelque chose d’autre. Dans l’espace public de la ville nous chercherons cela : comment faire un pas de côté, prendre une posture, créer un point de vue, se jouer parfois de la réalité. Une demi-journée sera consacrée à un (trop rapide) rappel des techniques et du droit de la photographie.

20 – 21 AVRIL

"Une photographie sociale" avec Nadine BARBANÇON

Entre altérité et photographie Nadine Barbançon partage sa démarche artistique et humaniste : photographier est une manière d’entrer en dialogue avec des lieux et des personnes qui les habitent, leur donner la parole plus que parler à leur place. Exprimer un point de vue sur un groupe d’individus relève d’une responsabilité : au-delà de nos interprétations personnelles ou de la question esthétique, comment les images construisent-elles nos représentations de l’autre ? Le workshop aura lieu au cœur d’une résidence de personnes âgées : vous pourrez aller à leur rencontre, expérimenter cette relation où la confiance de celui.celle qui donne son image devra être établie, simplement. Il s’agira de trouver sa manière d’être devant et avec l’autre.

10 – 11 NOVEMBRE

Workshop avec un.e photographe lauréat.e du Mois de la Photo - Grenoble

Atelier en construction

15 MARS, 21 SEPTEMBRE ET 12 OCTOBRE

"Réaliser une exposition collective" avec Nadine BARBANÇON

Souvent nous aimons photographier, sans trop savoir pourquoi ni comment. Il y aurait là une lumière, un souvenir à garder, une preuve à montrer, un moment où l’on a décidé de voir quelque chose et d’en garder une image. Et puis tout à coup, tout se bouscule : qu’ est-ce qui sera dans l’image, qu’est-ce que je laisse «hors champ», est ce qu’il /elle va me voir, est ce que j’appuie sur le bouton ou j’attends encore, et si je faisais la photo d’un peu plus loin. Nous aimons ces moments où nous sommes le ou la photographe ; mais parfois nous ne savons pas trop ce que nous cherchons à photographier, et dans le doute, nous ne photographions pas ou plus. C’est peut-être le moment où l’on peut décider d’avoir un « sujet », une direction à suivre : dans cet atelier vous aboutirez à la création d’une série personnelle dans la perspective d’une dynamique et d’une exposition collective en novembre avec d’autres amateurs photographes. Choix du sujet / démarche/ forme/ editing/ modalités d’accrochage. Parallèlement aux 3 ateliers collectifs, un suivi personnalisé par mail vous apportera un éclairage sur votre avancée.

© Tout droits réservés Tangibles 2024 | Mentions légales
Développé avec ♥ par Marion Gueydan Webmaster

33 rue Joseph Chanrion, 38 000 GRENOBLE
info[@]tangibles.photo