Le Miroir Recollé

Photographies : Nadine Barbançon

Textes : Estelle Dumortier

Lorsque le handicap est visible, l’identité, les sentiments de la personne, tout dans notre regard disparait derrière le handicap. C’est ainsi le début et la fin de la représentation : tout à coup la particularité envahit le tout. Le singulier devient masse, ensemble, générique, une image assignée à résidence dans un système inclusif. Comme une sorte d’image préalable qui nous devance et nous empêche de voir, la représentation du handicap vient toucher les limites du cadre, de la norme, du normal. Par le biais du geste de création et la rencontre d’artistes, des personnes en situation de handicap donnent ici à voir et à lire leurs perceptions intérieures, leurs autoportraits intimes. Par le jeu des images du réel reconstruit, de la voix intime, ces corps, ces visages, ces pensées nous interrogent sur notre difficulté à être, chacun de nous, fragments d’une co mmune humanité. La volonté de l’AAPEI Epanou s’inscrivait dans la continuité de développer des projets permettant à chacun de s’interroger sur ses représentations et de déconstruire les idées reçues sur le handicap. L’action culturelle « In(dits)visibles » associe le(s) dire/voix et le visible, tout en intégrant les notions du groupe et d’individu que l’on ne peut diviser. Cela amène aussi à se questionner autour de la notion de visibilité du handicap dans les espaces publics. Ces ateliers photographie et écriture ont été valorisés par la réalisation de l’exposition « LE MIROIR RECOLLÉ » et d’un dossier de médiation co-construit avec les personnes, pour parler de l’expérience vécue en lien avec les œuvres.

 

Cette exposition a été imaginée à partir du projet In(dit)visibles. Ce projet s’est déployé autour de quatre établissements et services de AAPEI Epanou : le SAVS Archim’aide, le Dispositif Horizon (dispositif départemental d’accompagnement socio-professionnel de jeunes adultes porteurs d’autisme), l’ESAT du Parmelan et la petite unité de vie pour personnes handicapées vieillissantes (PUV-PHV) Les Hauts de Chosal.

Télécharger le catalogue de l’exposition

Information et location :

info@tangibles.photo / 06 22 40 03 72

 

Descriptif technique

Série LE MIROIR RECOLLÉ
7 tirages 80cm x 120 cm. Tirages sur papier wallpaper
Accrochage cubes magnétiques 5mm

Série EVOCATIONS
8 tirages 40cm x 50 cm. Tirages sur papier wallpaper
Accrochage cubes magnétiques 5mm

Série CORPS AU BORD
5 tirages 100cm x150 cm. Tirages sur papier wallpaper
Accrochage cubes magnétiques 10mm

EXPOSITION à l’espace d’art contemporain le Mikado du 21 mars au 18 juin 2024

Espace d’art Contemporain Le MikaDo

Annecy, quartier Novel

Nadine Barbançon

Voir son travail

Après des études en audiovisuel c’est à la School of Art and Design (Angleterre) que son parcours se cristallise autour de la Photographie. Lors d’une résidence artistique de 3 ans et l’édition de » A/franchir » dans un quartier populaire, la question de voir et d’être vu devient déterminante ; une voie nouvelle s’ouvre sur la photographie sociale : en 2014, elle débute une collaboration avec un local de femmes Sdf («Une fenêtre sur la rue»), puis depuis dix ans avec des personnes âgées sur les représentaions de la vieillesse : «Au bord du Lac» (2014), « Still Living»(2018), «Juste avant de partir» (2018), «Le temps des possibles»(2019), «Prendre la Route» (2023), «Les petites combines de la vie» (2021), série lauréate du Mois de la Photo Grenoble. En 2023-24 elle expose entre autres « Le Miroir recollé » une collaboration autour des représentations du handicap à l’Espace d’Art Contemporain du Pays Rochois

EXPOSITION à l’espace d’art contemporain au 17 février 2024

VERNISSAGE : le 8 décembre 2023

Espace d’art Contemporain L’Angle

Photographies : Nadine Barbançon

Texte : Estelle Dumortier

Lorsque le handicap est visible, l’identité, les sentiments de la personne, tout dans notre regard disparait derrière le handicap. C’est ainsi le début et la fin de la représentation : tout à coup la particularité envahit le tout. Le singulier devient masse, ensemble, générique, une image assignée à résidence dans un système inclusif. Comme une sorte d’image préalable qui nous devance et nous empêche de voir, la représentation du handicap vient toucher les limites du cadre, de la norme, du normal. Par le biais du geste de création et la rencontre d’artistes, des personnes en situation de handicap donnent ici à voir et à lire leurs perceptions intérieures, leurs autoportraits intimes. Par le jeu des images du réel reconstruit, de la voix intime, ces corps, ces visages, ces pensées nous interrogent sur notre difficulté à être, chacun de nous, fragments d’une co mmune humanité. La volonté de l’AAPEI Epanou s’inscrivait dans la continuité de développer des projets permettant à chacun de s’interroger sur ses représentations et de déconstruire les idées reçues sur le handicap. L’action culturelle « In(dits)visibles » associe le(s) dire/voix et le visible, tout en intégrant les notions du groupe et d’individu que l’on ne peut diviser. Cela amène aussi à se questionner autour de la notion de visibilité du handicap dans les espaces publics. Ces ateliers photographie et écriture ont été valorisés par la réalisation de l’exposition « LE MIROIR RECOLLÉ » et d’un dossier de médiation co-construit avec les personnes, pour parler de l’expérience vécue en lien avec les œuvres.

 

Cette exposition a été imaginée à partir du projet In(dit)visibles. Ce projet s’est déployé autour de quatre établissements et services de AAPEI Epanou : le SAVS Archim’aide, le Dispositif Horizon (dispositif départemental d’accompagnement socio-professionnel de jeunes adultes porteurs d’autisme), l’ESAT du Parmelan et la petite unité de vie pour personnes handicapées vieillissantes (PUV-PHV) Les Hauts de Chosal.

Télécharger le catalogue de l’exposition

Information et location : info@tangibles.photo / 06 22 40 03 72

 

Descriptif technique

Série LE MIROIR RECOLLE
7 tirages 80cm x 120 cm. Tirages sur papier wallpaper
Accrochage cubes magnétiques 5mm

Série EVOCATIONS
8 tirages 40cm x 50 cm. Tirages sur papier wallpaper
Accrochage cubes magnétiques 5mm

Série CORPS AU BORD
5 tirages 100cm x150 cm. Tirages sur papier wallpaper
Accrochage cubes magnétiques 10mm

EXPOSITION à la Galerie L’Angle du 8 décembre au 17 février 2024

VERNISSAGE : le 8 décembre 2023

Espace d’art Contemporain L’Angle

Nadine Barbançon

Voir son travail

Après des études en audiovisuel c’est à la School of Art and Design (Angleterre) que son parcours se cristallise autour de la Photographie. Lors d’une résidence artistique de 3 ans et l’édition de » A/franchir » dans un quartier populaire, la question de voir et d’être vu devient déterminante ; une voie nouvelle s’ouvre sur la photographie sociale : en 2014, elle débute une collaboration avec un local de femmes Sdf («Une fenêtre sur la rue»), puis depuis dix ans avec des personnes âgées sur les représentaions de la vieillesse : «Au bord du Lac» (2014), « Still Living»(2018), «Juste avant de partir» (2018), «Le temps des possibles»(2019), «Prendre la Route» (2023), «Les petites combines de la vie» (2021), série lauréate du Mois de la Photo Grenoble. En 2023-24 elle expose entre autres « Le Miroir recollé » une collaboration autour des représentations du handicap à l’Espace d’Art Contemporain du Pays Rochois

EXPOSITION L’Angle – La Roche sur Foron (74) du 8 décembre au 17 février 2024

VERNISSAGE : le 8 décembre 2023

Espace d’art Contemporain L’Angle

© Tout droits réservés Tangibles 2024 | Mentions légales
Développé avec Marion Gueydan Webmaster

33 bis rue Joseph Chanrion, 38 000 GRENOBLE
info[@]tangibles.photo